de fr

Effet de puits de CO₂ du bois – le «projet Puits de CO₂»

Principe de fonctionnement du «projet Puits de CO₂»

Principe de fonctionnement du «projet Puits de CO₂»

L’industrie du bois contribue à une empreinte climatique positive en Suisse. Lors de leur croissance, les arbres captent le CO₂ de l’air, stockent le carbone dans leur bois, et réduisent la teneur en CO₂ de l’atmosphère. L’exploitation décuplée du bois suisse augmente le stockage du CO₂ dans le bois. L’industrie du bois suisse a mis au point un projet correspondant de compensation du CO₂.

 

Il est porté par l’association Puits de CO₂ bois suisse (PBS) qui joue un rôle important dans le triangle entre la Confédération (Office fédéral de l’environnement, OFEV) et la fondation pour la protection du climat et la compensation du CO₂ (KliK).

 

Fondée en 2012 par l’Union Pétrolière, la Fondation pour la protection du climat et la compensation de CO₂ KliK est le groupement sectoriel de compensation de CO₂ mis en place dans le cadre de la loi sur le CO₂. Pour le compte de sociétés pétrolières responsables de la mise à la consommation de carburants fossiles, elle accomplit l’obligation légale qui leur incombe de compenser une partie des émissions de CO₂ résultant de l’utilisation des carburants. À cet effet, elle encourage en Suisse et à l’international des projets qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi de manière active à la protection durable du climat.

Les membres de l’association PBS élargissent le stockage du carbone dans le bois par des mesures ciblées qui sont cofinancées par la fondation KliK. Le système fonctionne comme suit: les participants au projet, organisés en l’association PBS de l’industrie du bois suisse, reçoivent pour les produits dérivés du bois fabriqués en plus des attestations de l’OFEV, qu’ils peuvent vendre à la fondation KliK. Cette dernière transmet à son tour les attestations achetées à la Confédération, respectant ainsi son obligation annuelle de compensation au nom de la communauté de compensation.

L’additionnalité est mesurée en fonction d’une ligne de référence; c’est-à-dire que, grâce à des mesures ciblées, le volume de production réalisé doit dépasser une valeur de référence. Dans le cas où ces mesures représentent une prestation supplémentaire et où elles ne sont pas rentables, le participant au projet recevra des attestations un an plus tard. Le produit de la vente d’attestations peut servir à refinancer une partie du coût des mesures mises en place.

Les mesures appliquées ont un effet significatif – faits et résultats:

  • Au bout de six ans, on constate que le projet a de nombreuses retombées positives. Par exemple, les mesures mises en œuvre ont entraîné des augmentations conséquentes de la production des membres. Les rentrées des membres ont augmenté de 20% en 2019 par rapport à 2013 et représentent plus de 1,36 millions de tonnes de CO₂. Et ceci, malgré les conditions monétaires difficiles des dernières années.
  • Il en a découlé des recettes supplémentaires de 10 millions de CHF environ pour les propriétaires forestiers suisses. Et un volume d’investissements dans l’augmentation des performances et des quantités ainsi que dans le développement continu de l’industrie du bois dépassant les 250 millions de CHF a été généré.

De plus, le «projet Puits de CO₂» a entraîné davantage d’échanges entre les entreprises, et une coopération généralement plus constructive au sein de la branche. La revalorisation de l’industrie de traitement du bois par l’association PBS a également eu un effet extrêmement positif. L’utilisation accrue du bois en tant que matériau de construction ou produit dérivé a permis de le substituer à des matériaux plus énergivores. Le «projet Puits de CO₂» ne contribue donc pas uniquement à la réalisation des objectifs climatiques, mais soutient aussi directement et indirectement la chaîne de création de valeur intérieure, depuis la forêt jusqu’au produit de bois fini.

Le nombre de mesures appliquées a augmenté chaque année. Plus de 460 mesures ont été mises en œuvre en 2019. Vous trouverez un portrait de deux de nos membres et de leurs projets dans les courts-métrages suivants de la fondation KliK.

Description du projet – Projet de compensation de CO₂ de l’association

Vous apprendrez ici en détail en quoi consiste le projet de compensation de notre association (document seulement disponible en allemand).

 

Rapport de projet de l’OFEV

Téléchargez ici d’autres informations sur le projet Puits de CO₂, et sur les exigences posées aux projets de compensation.